Les pharmaciens d’officines contre la variole du singe

L'American Society of Health System Pharmacists (ASHP) a exhorté le département américain du Health and Human Services (HHS) à publier une déclaration de loi sur la préparation publique aux situations d'urgence (PREP) afin de permettre aux pharmaciens de commander et d'administrer des vaccins contre la variole du singe.

Cette demande est venue en réponse à la déclaration du HHS le 4 août selon laquelle le monkeypox constituait une urgence de santé publique, à la suite d'une annonce de l’OMS datant du 23 juillet déclarant une urgence sanitaire mondiale. Pour Tom Kraus, vice-président des relations gouvernementales à l'ASHP, il y a plus de 6 600 cas de monkeypox signalés aux États-Unis, et les chiffres augmentent rapidement.

  • Tom Kraus affirme que la loi PREP, autorisant les pharmaciens à commander et à administrer le vaccin, garantirait un accès rapide à la vaccination et préviendrait l'infection virale dans les populations vulnérables. Pour lui, « les pharmaciens sont bien placés pour administrer des vaccins contre la variole du singe pour la prophylaxie pré- et post-exposition des travailleurs de la santé, des patients, de leurs contacts étroits et des populations à risque de maladie grave due au virus (telles que les personnes vivant avec le VIH ou d'autres maladies immunodéprimées) ».

  • D’autre part, le CDC recommande que le vaccin contre la variole du singe soit administré dans les 4 jours suivant l'exposition pour avoir les meilleures chances de prévenir l'apparition de la maladie et dans les 14 jours pour réduire les symptômes de la maladie.

  • Le Dr Michael Ganio, directeur principal de la pratique pharmaceutique et de la qualité à l'ASHP, explique que s'il existe 2 vaccins actuellement, aucun n'est encore disponible dans les pharmacies, évoquant le rôle des pharmaciens en tant que point d'accès rapide aux vaccins à l'échelle nationale, comme cela a été bien démontré tout au long de la pandémie de COVID-19. Ainsi, la loi PREP permettrait d’améliorer l'accès aux vaccins en uniformisant l'accès vaccinal à l'échelle nationale.

  • Enfin, la demande de l'ASHP a également appelé le HHS à se coordonner de manière proactive avec les payeurs, y compris Medicare et Medicaid, pour garantir qu'un remboursement adéquat soit disponible afin de soutenir l'accès aux vaccins lorsque ces derniers seront délivrés par les pharmaciens d’officines.


L'équipe éditoriale de VaccineXpert Officine




ASHP Urges HHS to Issue PREP Act Declaration Enabling Pharmacists to Administer Monkeypox Vaccines Pharmacytimes. August 5, 2022. https://www.pharmacytimes.com

Directeur de la publication

Jean-Paul Pénégry

Rédacteur en chef
Dr Maurice Lemercier

Directrice de la communication

Barbara Joly

TITRE.png