Pathologies interstitielles fibrosantes

Voici une belle étude d'épidémiologie des pathologies interstitielles fibrosantes en France: l'étude PROGRESS. Cette base de données françaises sur 7 ans a rassemblé plus de 14.000 malades.


  • On y apprend qu'il n'y a pas de prédominance homme/femme (52 vs 48%), que l'âge moyen est de 68 ans, que l'incidence est autour de 4/100000 habitants et que la prévalence augmente de 2010 à 2017 de 6 à 19/100 000 habitants.

  • Le diagnostic étiologique le plus fréquent est la pneumopathie d'hypersensibilité due à un agent externe (24%), puis idiopathique (22%) et associé à la polyarthrite rhumatoïde (17%).

  • La survie moyenne était de 3.7 ans depuis le début de la progression. 95% des malades ont eu au moins une hospitalisation, dont 35% en réanimation.

  • Le coût par patient est de 18 000 euros par an dont 12 000 euros dûs à l'hospitalisation.

On reste sur des incidences de maladie rare, mais graves et souvent avec des causes.


Pr Jésus Gonzalez-Bermejo


Nasser Mouhamad , Larrieu Sophie , Boussel Loic , Si-Mohamed Salim , Bazin Fabienne , Marque Sébastien , Massol Jacques , Thivolet-Bejui Françoise , Chalabreysse Lara , Maucort-Boulch Delphine , Hachulla Eric , Jouneau Stéphane , Le Lay Katell , Cottin Vincent Respiratory Research 2021; 22(1): 162