Mais que fait donc l’IL 13 ?

A l’heure où arrive sur le marché le dupilumab (anti IL4 et anti IL13) on est curieux de lire cet article sur le lebrikizumab (anti IL13 « pur »).

L’étude CLAVIER multicentrique randomisée n’est qu’une étude de phase 2 mais elle a comporté, en plus des données de tolérance, des biopsies bronchiques systématiques chez les 64 participants, avant et 12 semaines après le début du traitement.


Les résultats ne montrent aucune différence en termes d’infiltrat éosinophiles (objectif principal) mais il est mis en évidence une diminution de la fibrose sous-épithéliale renforçant l’idée que l’IL13 joue un rôle déterminant dans le remodelage bronchique. Toujours aussi passionnant de voir « la nature se dévoilant devant la science ».





Clinical & Experimental Allergy 2020; AOP: 10.1111/cea.13731