top of page

IMMUNISATION & TRANSMISSION VIRALE : UNE ETUDE CLINIQUE TRES CONTROLEE

SE VACCINER CONTRE LE SARS-COV-2 VOUS PROTÈGE MAIS PROTÈGE AUSSI VOS CONTACTS !


Les réinfections chez les personnes précédemment infectées par le SARS-CoV-2 sont devenues de plus en plus fréquentes. Cette étude menée dans une prison en Californie évalue la transmission du virus en fonction du statut vaccinal ou de l’immunité acquise par une précédente infection.


  • 1 226 cas index ont été inclus. Le cas index a été défini comme toute personne avec un test diagnostic positif au SARS-CoV-2 n’ayant pas été testé positive dans les 3 derniers mois.

  • La vaccination des cas index (quel que soit le type de vaccin administré) et l’antécédent d'infection par le SARS CoV2 étaient associés à une réduction de la transmission du virus aux cas contacts. L’effet était additif.

  • Un autre résultat clé est que la réduction du risque de transmission induite par le vaccin est dose-dépendante, ainsi le temps écoulé depuis la dernière dose d'un vaccin était associé à une transmission plus importante du virus.


Ces résultats ont un impact clinique important et mettent en avant non seulement le rôle de la vaccination dans la réduction du risque de propagation du virus mais aussi l’intérêt des doses de rappels.



Dr Sarah Hussein / Pr Jésus Gonzalez-Bermejo




댓글


TITRE.png
bottom of page