Une vaccination cocooning contre la grippe ?

Les personnes atteintes de cancer ont un risque élevé de grippe sévère. Il leur est donc recommandé de se faire vacciner. La vaccination de leur entourage pourrait être aussi une façon efficace de les protéger, à l’instar de la vaccination « cocooning » qui a été préconisée pour protéger les nourrissons contre la coqueluche.

Une enquête menée en Hollande auprès de patients atteints de cancer montre toutefois que seuls 43,9 % d’entre eux ont reçu le vaccin, et 44,9 % des personnes de leur entourage, la majorité de ces dernières étant vaccinés à cause de leur âge et non de leur proximité avec un patient atteint de cancer.

L’enquête révèle aussi que les médecins généralistes sont les principaux prescripteurs. Un point inquiète encore les auteurs de l’étude : le taux de vaccination est inférieur à celui d’une enquête réalisée en 2013, qui montrait un taux de vaccination contre la grippe de 59 % chez les patients atteints de cancer.



M. J. Rensink , H. W. M. van Laarhoven & F. Holleman Supportive Care in Cancer 2020; aop: 10.1007/s00520-020-05883-2

© 2021

Mentions légales

S.A.S. INTER/MED Publishing

Publication réservée aux professionnels de santé

N° Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse : 0125 W 93328

N° de déclaration CNIL :  2117303 v 0

40Bis Rue Saint-Louis 93250 Villemomble

RCS 823 025 457 Bobigny

Société par Actions Simplifiée au capital social de 10.000 €

Hébergeur : WIX -  BP 40190 - San Francisco - CA 94140 -  USA