top of page

META-ANALYSE SUR LE TRAITEMENT DE LA JAUNISSE NEONATALE

PLACE DE L'ACIDE URSODÉSOXYCHOLIQUE DANS LE TRAITEMENT DE L’HYPERBILIRUBINÉMIE INDIRECTE NÉONATALE : REVUE SYSTÉMATIQUE ET MÉTA-ANALYSE


L'ictère néonatal est un phénomène transitoire qui touche trois nouveau-nés à terme sur cinq dans le monde. L'objectif de cette revue récente de la littérature a été d’évaluer la place de l’acide ursodésoxycholique dans le traitement de l’ictère néonatal nécessitant une photothérapie.

  • Une recherche a été réalisée dans les registres de PubMed, EBSCO, ProQuest et Cochrane Library jusqu'au 21 août 2021. Une méta-analyse utilisant un modèle à effets aléatoires a été réalisée.

  • Au total, parmi huit études sélectionnées portant sur 1116 nouveau-nés, cinq d’entre elles ont été incluses dans la méta-analyse.

  • La durée de la photothérapie était significativement plus courte dans le groupe interventionnel, mais avec une forte hétérogénéité.

  • L'analyse en sous-groupe de la durée de la photothérapie a montré une durée plus courte dans le groupe traité (différence moyenne (DM) = -17,82 ; IC à 95 % = -20,17 à -15,47 ; p = < 0,001) mais avec une faible hétérogénéité.

  • Le résultat secondaire portant sur la bilirubinémie sérique totale (BT) a montré une BT moyenne plus faible, 48 heures après le traitement (MD = -0,43 ; IC 95 % = -0,64 à -0,22 ; p = < 0,0001) avec une faible hétérogénéité dans les pays asiatiques.

Les auteurs concluent que l'acide ursodésoxycholique pourrait être considéré comme un nouveau traitement adjuvant de l'hyperbilirubinémie indirecte néonatale pour raccourcir la durée de la photothérapie et abaisser la BT sérique moyenne.



Dr Abel Hassoun




Source : Italian Journal of Pediatrics 2022; 48(1): 179


TITRE.png
bottom of page