Fumer ou vapoter ?

Le tabagisme représente la première cause au monde de pathologies évitables et d’invalidité et notamment la source principale de maladie pulmonaire obstructive et le sevrage fait partie du traitement de la BPCO (bronchite chronique obstructive). Aux USA, 480000 décès annuels sont dus au tabac.

L’addiction au tabac est d’origine multifactorielle, résultant de l’interaction complexe de neurotransmetteurs, de comportements conditionnés, de facteurs environnementaux et contextuels, de prédispositions génétiques expliquant que certains sujets sont plus enclins à devenir dépendants du tabac. La dopamine joue un rôle essentiel dans le comportement, la motivation et le plaisir. D’autres substances contenues dans la fumée de la cigarette inhibent la dégradation de la nicotine.


70 % des fumeurs souhaitent arrêter mais seulement 10 % y parviennent.


La nicotine diminue le niveau de stress et d’anxiété chez le fumeur qui recherche également une meilleure concentration et performance, une meilleure humeur et une baisse de l’appétit .

Les signes de manque sont représentés par le craving, l’irritabilité, l'agitation et la prise de poids.


Les programmes de sevrage tabac les plus efficaces sont ceux qui sont personnalisés et intègrent le renforcement positif, la dimension groupale, l’utilisation de supports technologiques (applications pour smartphone, sites web…), les thérapies comportementales et cognitives et la pharmacothérapie (nicotinique et autre.)


Les vapoteuses sont arrivées sur le marché américain en 2006 et présentées comme une alternative moins risquée mais malheureusement sur cette dernière décennie, l’usage récréatif de la vape, notamment chez les adolescents a gagné en popularité. La primodépendance à la nicotine chez une génération de non fumeurs via ces produits de la vape a vu se développer plusieurs cas de pneumopathie en lien avec les produits de la vape (EVALI), ce qui fait que ces produits ne font pas partie des outils recommandés dans le sevrage tabac aux USA.



Dr Karima KOUBAA




DiSilvio, Briana MD; Baqdunes, Mohammad MD; Alhajhusain, Ahmad MD; Cheema, Tariq MD Critical Care Nursing Quarterly 2021; 44(1): 33-48