Enrichi, le lait maternel est plus fort

Le lait maternel (LM) est l’aliment optimal pour les nouveau-nés, mais il ne fournit pas suffisamment de nutriments aux prématurés.

Les fortifiants du LM à base de lait bovin mature (BMF) hautement transformé, sont couramment utilisés chez ces derniers, malgré les risques de dysfonctionnement intestinal et d'infection systémique. Le colostrum bovin transformé en fortifiant (BCF) pourrait mieux protéger contre l'infection et l'inflammation.


L'hypothèse qu’a tenté de confirmer cette équipe chinoise a été que le LM fortifié par le BCF présente une meilleure activité antimicrobienne contre les bactéries responsables des septicémies néonatales, en comparaison au LM fortifié en BMF.

Des prélèvements de LM pasteurisé (10 mères) ont été divisés en 3 fractions :

  • LM non enrichi

  • LM enrichi en BMF

  • LM enrichi en BCF.


Les prélèvements ont été analysés pour le pH, les concentrations en lactoferrine et les activités antimicrobiennes contre le Staphylococcus epidermidis, l’Escherichia coli et l’Enterococcus faecalis.


  • Le LM+BCF avait un pH plus faible et des taux de lactoferrine plus élevés que le LM+BMF, le LM non enrichi étant intermédiaire. En comparaison aux préparations lactées, le LM a réduit la croissance des S, epidermidis, E. coli et E. faecalis, sans différence entre le LM prématuré et à terme.

  • L'ajout de BMF a aboli l'effet antimicrobien du LM contre les S. epidermidis et E. faecalis mais pas contre E coli. En revanche, l'ajout de BCF dans le LM a renforcé l'activité antimicrobienne contre les S. epidermidis et E. coli, en comparaison au LM non enrichi.

  • Le LM+BCF était supérieur au LM+BMF dans l'inhibition de la croissance de toutes les bactéries testées. En conclusion, l'enrichissement du LM en BMF a diminué l'activité antimicrobienne in vitro alors que l'enrichissement en BCF l'a augmentée.


Cet effet pourrait provenir en partie des taux élevés de facteurs antimicrobiens présents dans le BCF, notamment la lactoferrine. Les auteurs concluent que le BCF pourrait être un meilleur fortifiant que le BMF chez les prématurés.



Dr Abel Hassoun





Xiaoyan GaoMDPhD, Yanqi LiPhD, Anne Bille OlinMSc, Duc Ninh NguyenPhD

JPEN. Journal of parenteral and enteral nutrition 2021; 45(7): 1417-24

Directeur de la publication

Jean-Paul Pénégry

Rédacteur en chef
Dr Maurice Lemercier

Directrice de la communication

Barbara Joly

TITRE.png