Diversification alimentaire

Santé publique France vient de publier ses nouvelles recommandations en matière de diversification alimentaire pour les enfants de 4 mois à 3 ans.


Les nouvelles recommandations sont plus larges et détaillent les aliments possibles, et la façon de les proposer aux enfants.

  • Le grand changement est la possibilité d’introduire tous les groupes d’aliments, y compris les aliments réputés allergènes, dès le début de la diversification, c’est-à-dire entre 4 et 6 mois.

  • De nouvelles textures peuvent être essayées à partir de 6-8 mois (environ 2 mois après le début de la diversification).

  • Il est par ailleurs recommandé d’ajouter systématiquement des matières grasses dans les préparations maison ou dans celles du commerce qui n’en contiennent pas.

  • En revanche, l’introduction des produits sucrés doit être réalisée à l’âge le plus tardif possible et de manière limitée.

  • Il est conseillé de reproposer souvent (jusqu’à 10 fois) un nouvel aliment, le temps que le bébé puisse l’apprécier, mais de ne le pas forcer à en manger.

  • En outre, il faut être attentif aux signes de rassasiement.


Pour accompagner ces recommandations, Santé publique France met à la disposition des professionnels de santé des contenus accessibles depuis l’espace Recommandations – Ressources Pros du site mangerbouger.fr, ainsi qu’un résumé des nouvelles recommandations pour accompagner et conseiller les parents.





Source : Santé publique France, 13 septembre 2021