top of page

VISA POUR L'IMAGE : UN PATCH POUR L'ECHOCARDIOGRAPHIE

L’échocardiographie est un outil formidable en cardiologie et en réanimation. Néanmoins, l’échocardiographie nécessite le plus souvent un appareil volumineux et surtout un cardiologue entraîné.

Des ingénieurs de San Diego en Californie ont imaginé un nouveau système portable qui permettrait d’avoir une image en continu de la fonction cardiaque.



Il s’agit tout simplement d’un patch qui est collé à la peau soit en position para-sternale, soit en position apicale. Ce patch est déformable selon les mouvements de la peau du thorax et maintient une image de qualité malgré la déformation.

Ce système est basé sur un assemblage de polymères et de métal et surtout de nombreux capteurs piézoélectriques qui sont disposés en forme de croix dont les deux branches font 1,3 cm. Ce système déformable permet d’enregistrer les images d’échocardiographie en position assise, en position debout, en position penchée vers l’avant, en position couchée sur le dos, en position couchée sur le côté ainsi que pendant un effort sur une bicyclette ergométrique.


À cause de sa conformation spatiale, le patch en position para-sternale permet d’enregistrer la vue grand axe et la vue petite axe. En position apicale, le patch permet d’enregistrer la vue 4 chambres et la vue 2 chambres. En position para- sternale petit axe, le patch permet de visualiser les 17 segments du ventricule gauche ainsi que sa mobilité. Sans aucune intervention humaine, le patch permet de réaliser un test d’effort avec une échocardiographie en continu. Les images sont analysées avec un réseau de neurones afin d’obtenir des informations clés sur la fonction myocardique. Ces calculs permettent de produire en continu le volume ventriculaire gauche, le volume d’éjection ventriculaire gauche, le débit cardiaque ainsi que la fraction d’éjection du ventricule gauche.


Ce système portable à l’aide d’un patch a été comparé avec un système traditionnel d’échocardiographie géré par un opérateur et les images sont absolument comparables. Ce système portable permet d’éliminer la variabilité inter-observateur et d’obtenir des images dans des conditions d’environnement qui ne sont pas favorables au transport de la machine classique ou à la présence d’un opérateur disponible.


En conclusion, les auteurs de cet article ont peut-être lancé l’échocardiographie portable du futur qui permettra de monitorer à distance l’état des patients sans l’intervention d’un opérateur et dans toutes les conditions de la vie quotidienne, qu’elles soient professionnelles ou sportives.



Pr Jean FERRIERES




Source : Hu H, Huang H, Li M, Gao X, Yin L, et al. A wearable cardiac ultrasound imager. Nature. 2023 Jan;613 (7945): 667-675.


Kommentare


TITRE.png
bottom of page