top of page

VARIATIONS DE LA MORTALITÉ TOUTES CAUSES CONFONDUES CHEZ LES PERSONNES ATTEINTES DE DIABÈTE

Les patients diabétiques ont un risque de mortalité plus élevé que la population générale. Cette étude de cohorte basée sur la population visait à examiner les différences sociodémographiques dans le risque de mortalité toutes causes confondues, de mortalité prématurée et de mortalité par cause des personnes diabétiques.



Au total, 1 741 098 adultes ayant reçu un diagnostic de diabète entre 1994 et 2017 en Ontario (Canada) ont été inclus dans l'analyse. Après ajustement complet, les personnes diabétiques vivant dans les quartiers aux revenus les plus faibles avaient un risque accru de mortalité toutes causes confondues de 26% (HR = 1,26 ; IC 95% = [1,25 - 1,27]) et de 44% (HR = 1,44 ; IC 95% = [1,42 - 1,46]) de mortalité prématurée, par rapport aux personnes atteintes de diabète vivant dans les quartiers aux revenus les plus élevés. Dans les modèles ajustés, les immigrants diabétiques présentaient un risque réduit de mortalité toutes causes confondues (HR = 0,46 ; IC 95% = [0,46 - 0,47]) et de mortalité prématurée (HR = 0,40 ; IC 95% = [0,40 - 0,41]), par rapport aux résidents de longue durée atteints de diabète.


Enfin, des risques similaires associés au revenu et au statut d'immigrant ont été observés pour la mortalité par cause, sauf pour la mortalité par cancer, où une atténuation du gradient de revenu chez les personnes atteintes de diabète a été retrouvée.


En conclusion, les variations observées de la mortalité suggèrent qu'il est nécessaire de combler les écarts d'inégalité dans l'accès aux soins des personnes diabétiques vivant dans les zones à faible revenu.


Commented by: Dr Emmanuel Gross


Source:BMJ open diabetes research & care 2023; 11(3): e003378

TITRE.png
bottom of page