Théophylline vs placebo : Match nul !

Sur cette étude randomisée chinoise de près de 2000 sujets atteints de BPCO, sur 37 centres recruteurs (et déjà admirons cette force de frappe....) les malades exacerbateurs fréquents ont été randomisés vers 3 groupes : théophylline + placebo ou théophylline + corticoides à 5mg/jour, ou 2 placebos pendant 48 semaines.

Le choix de ces médicaments pourrait sembler "old fashion" mais en fait les auteurs justifient ce choix intelligemment en disant qu'on est sur un problème de masse et qu'il faut trouver des médicaments peu coûteux.

Et malheureusement, il n'y a eu aucune différence entre les groupes ni sur les effets bénéfiques quels qu'ils soient ! Il n'y avait aucune différence non plus sur les effets secondaires.


Bref, c'est comme le H de Hawaï, ça ne sert à rien.



Pr Jésus Gonzalez-Bermejo




Jenkins Christine R, Wen Fu-Qiang, Martin Allison, Barnes Peter J, Celli Bartolome, Zhong Nan-Shan, Zheng Jin-Ping, Scaria Anish, Di Tanna Gian-Luca, Bradbury Thomas, Berend Norbert.

The European respiratory journal 2020 Dec