Physiothérapeutes italiens et MCV : peuvent mieux faire

À ce jour, il existe peu de recherches en Europe sur le niveau de connaissances et de compétences des physiothérapeutes en matière de dépistage des maladies cardiovasculaires. Trois études ont précédemment observé des comportements de dépistage des signes vitaux inadéquats chez des physiothérapeutes exerçant aux États-Unis et en Arabie saoudite.



L'objectif principal de cette étude était d'étudier les connaissances cardiovasculaires et les pratiques de dépistage chez les physiothérapeutes italiens, conformément aux recommandations de pratique actuelles.


387 physiothérapeutes italiens ont répondu à l'enquête. 80 % considèrent avoir une évaluation cardiovasculaire pertinente. Cependant, 72,2 % n'étaient pas familiers avec les recommandations des lignes directrices et seulement 50 % dépistaient régulièrement les signes vitaux.


Leur connaissance de la tension artérielle normative (haute-normale, 16 % ; hypertension, 12 %) et des valeurs de fréquence cardiaque (bradycardie, 24 % ; tachycardie, 26 %) était faible. Bien que les participants aient déclaré être qualifiés pour la mesure de la pression artérielle (tout à fait sûr, 52 % ; sûr, 27 %),


Leur respect des directives est faible (mesure de base sur les deux bras, 25 % ; 3 mesures répétées, 46 %). Seuls 27,8 % ont déclaré mesurer la PA liée à l'exercice et 21,3 % d'entre eux comprenaient le concept de PA exagérée. Aucune différence significative entre les sous-groupes n'a été trouvée.


En conclusion

La présente étude transversale a révélé qu'une proportion inquiétante de physiothérapeutes italiens ne connaissent pas les principes fondamentaux de réalisation des dépistages cardiovasculaires. En l'absence de recommandation cliniques italiennes, le présent document a produit 3 infographies ayant le double objectif de sensibiliser à ce sujet et de fournir des ressources utiles à la pratique quotidienne des physiothérapeutes.



Dr Emmanuel Gross




Source : BMC Musculoskeletal Disorders 2022; 23(1): 749



Directeur de la publication

Jean-Paul Pénégry

Rédacteur en chef
Dr Maurice Lemercier

Directrice de la communication

Barbara Joly

TITRE.png