L'Angioedème face à la seconde vague COVID-19

Chacun d’entre nous a accueilli avec soulagement l’annonce d’un nouveau confinement. L’augmentation exponentielle des patients COVID dans nos hôpitaux nous fait craindre le pire : ne pouvoir accueillir tous les patients qui en auraient besoin en réanimation.

Ce nouveau confinement va-t-il avoir le même impact que le premier sur nos patients ? Ils l’avaient plutôt bien vécu. Beaucoup d’entre eux rapportaient une diminution de leur fréquence de crises car ils avaient moins de stress quotidien lié à leurs déplacements et à leur travail.


Les données du registre angioedème et COVID étaient aussi rassurantes. Cependant, il est important de bien signaler au centre national de référence des angiœdèmes (CREAK) tous les nouveaux cas qui vont arriver du fait de cette nouvelle flambée de l’épidémie.

La téléconsultation et la téléexpertise doivent être largement utilisées pour permettre la continuité des soins et diagnostiquer rapidement de nouveaux patients. Aucune pénurie de médicaments n’est annoncée.


L’équipe du CREAK reste à votre disposition pour vous aider à gérer vos patients. Et nous sommes de tout cœur avec les équipes affrontant la COVID.

https://www.chu-grenoble.fr/content/centre-national-de-reference-des-angioedemes-creak