Extrême prématurité, DBP et fonction cardiaque

La prématurité et la dysplasie broncho-pulmonaire (DBP) sont associées à des anomalies mal comprises de la fonction ventriculaire.

L’objectif de cette étude observationnelle prospective canadienne a été de comparer la fonction ventriculaire chez les enfants avec et sans DBP. Chez une cohorte de 58 extrêmes prématurés avec (n= 20) et sans (n= 38) DBP, une échocardiographie conventionnelle et avancée a été pratiquée à J28de vie (T1) et à proximité du terme (T2).

Les enfants atteints de DBP avaient un AG plus bas (26,7±1,9 versus 27,4±1,1 semaines, p = 0,047) et un PN plus faible (884±207 versus 1108±190 g, p = 0,0001).


L’étude a montré que la DBP était associée à des ventricules droits (VD) plus larges et à une vitesse de déformation systolique du VD réduite à T1 et à des indicateurs d'hypertension pulmonaire à T2 (temps d'accélération de l'artère pulmonaire : 51±17 dans le groupe DBP versus 63±12 ms dans la groupe sans DBP, p = 0,017).


À T1/T2, les enfants du groupe DBP présentaient des vitesses Doppler tissulaires plus faibles du VD, une altération de la fonction diastolique du VG et de la mécanique de torsion du VG. Les auteurs concluent que la DBP est associée à une altération de la fonction diastolique du VD qui persiste à court terme, à une résistance vasculaire pulmonaire élevée et à des altérations persistantes de la vitesse de déformation apicale et de la mécanique de rotation du VG.


Ces modifications suggèrent une interdépendance ventriculaire importante et sont des facteurs de risque potentiels de mauvais pronostic cardiovasculaire à long terme dans ce groupe de nourrissons.



Dr Abel Hassoun


Jose Carlos Aldana‐AguirreMD, Luke EckersleyMBBS, PhD, Abbas HyderiMD, Akiko HiroseMD, Jutta van den BoomMD, Kumar KumaranMD, Lisa K. HornbergerMD Echocardiography 2021; AOP: 10.1111/echo.15178