ENSURE : c'est sûr ?

Il n'existe pas de consensus ferme sur la technique optimale d'administration du surfactant exogène chez les prématurés, et différentes techniques peuvent être tout aussi efficaces. La description de la procédure d'intubation-surfactant-extubation (INSURE) est incomplète et des détails importants, tels que la durée et le mode de ventilation, ne sont toujours pas clairement définis, ce qui entraîne d'importantes variations dans la pratique clinique et influe sur sa pertinence et sa faisabilité.

Depuis la première description d'INSURE, nos connaissances en matière de soins respiratoires ont largement progressé, mais sans qu’une mise à jour de la technique, basée sur les données factuelles, ne soit réalisée. Ainsi, l’objectif de cet article, rédigé par l’équipe de l’hôpital Antoine Béclère à Clamart, a été est de décrire une façon moderne de réaliser INSURE, basée sur les connaissances et la technologie actuelles, afin d'améliorer sa faisabilité et la sécurité des patients. L’équipe propose ENSURE (pour Enhanced INSURE ou INSURE amélioré) comme technique actualisée et standardisée pour l'administration de surfactant, clarifiant les questions cruciales de la méthode originale en appliquant les concepts les plus récents en matière de soins respiratoires. Une étude observationnelle transversale réalisée chez une cohorte de 57 nouveau-nés prématurés a confirmé la faisabilité de cette nouvelle approche.


Elle a montré qu’ENSURE pourrait être utilisée comme technique de référence dans la pratique clinique, l'enseignement et la recherche.



Dr Abel Hassoun





Feriel Fortas , Barbara Loi , Roberta Centorrino , Giulia Regiroli , Rafik Ben-Ammar , Shivani Shankar-Aguilera , Nadya Yousef & Daniele De Luca

European Journal of Pediatrics 2021; aop: 10.1007/s00431-021-04301-x

Mots-clés :

Directeur de la publication

Jean-Paul Pénégry

Rédacteur en chef
Dr Maurice Lemercier

Directrice de la communication

Barbara Joly

TITRE.png