Dysplasie bronchopulmonaire chez les prématurés

L'échographie pulmonaire (EP) est une technique largement utilisée chez les nouveau-nés pour diagnostiquer un grand nombre de maladies aiguës. Cependant, son rôle dans le diagnostic de la dysplasie broncho-pulmonaire (DBP) reste à évaluer.

L’objectif de cette étude bulgare a été de décrire les modifications échographiques, ainsi que l'apparition de consolidations pulmonaires (CP), chez les nouveau-nés de très faible poids de naissance (TFPN) avec et sans DBP.

Au cours d’une période de 2 ans, une cohorte de 124 nouveau-nés de TFPN a été évaluée prospectivement et divisée en deux groupes principaux : AG < 28 semaines et AG 28-32 semaines.

Dans chacun des deux groupes, les enfants étaient stratifiés en deux sous-groupes : DBP (modérée et sévère) et sans DBP.

Une EP hebdomadaire a été réalisée jusqu'à 36 semaines d'âge postmenstruel (APM). A J7 de vie, le score EP a été calculé, en tant que score semi-quantitatif représentant l'aération (0-3) dans trois zones différentes (supérieure antérieure, inférieure antérieure, latérale) de chaque poumon.


Au total, environ 750 examens EP ont été réalisés.

  • Les groupes avec DBP avaient des scores EP supérieurs à 8 à J7 de vie (p < 0,001).

  • Le nombre CP était plus élevé dans les groupes avec DBP sévère que dans les groupes avec DBP légère ou sans DBP (14 (3-45) versus 2,5 (0-6), respectivement, p < 0,001). La différence était particulièrement significative entre 1 semaine et 1 mois de vie (p = 0,001).

  • Dans le groupe d’APM <28 semaines avec DBP, les CP sont apparus de manière égale dans les champs antérieurs, latéraux et postérieurs, tandis que dans le groupe d’APM 28-32 semaines avec DBP, les CP ont été plus typiques pour les champs antéro-latéraux.


Les auteurs concluent que les examens EP en série et l'identification des CP pourraient être des prédicteurs précoces des formes modérées et sévères de DBP. Un score EP >8 à J7 de vie est un paramètre prédictif précoce de DBP sévère. Enfin, les CP observées dans un plus grand nombre de champs pulmonaires sont un signe typique des formes sévères de la maladie.



Dr Abel Hassoun




Source: Journal of Clinical Ultrasound 2022; AOP: 10.1002/jcu.23207

Directeur de la publication

Jean-Paul Pénégry

Rédacteur en chef
Dr Maurice Lemercier

Directrice de la communication

Barbara Joly

TITRE.png