Critères de sélection du dépistage du KBP

L’intérêt du dépistage du KBP par TDM ne fait plus débat (voir les recommandations françaises résumées le mois dernier). La question de la population cible reste débattue.

Cette étude qui vient de l’Ontario est intéressante car elle propose des critères faciles à mettre en œuvre : simple questionnaire d’évaluation du risque (le PLCOm2012noRace) qui tient compte de l’âge, du tabagisme (durée, âge de début) , du niveau d’études, du BMI, de l’existence d’une BPCO, des antécédents de cancer personnels ou familiaux.

L’ordinateur décide alors s’il est « rentable » ou pas (valeur prédictive, coût de l’année de vie gagnée) de rentrer dans le programme de dépistage.

Dans l’étude cette évaluation est comparée aux critères NLST et ceux de l’étude Nelson et montre une supériorité significative.


A réfléchir…



Dr Olivier Brun Tammemägi, Martin C.; Darling, Gail E.; Schmidt, Heidi; Llovet, Diego; Buchanan, Daniel N.; Leung, Yvonne; Miller, Beth; Rabeneck, Linda. Lung Cancer 2021; 156(June 2021): 31-40

Mots-clés :

Directeur de la publication

Jean-Paul Pénégry

Rédacteur en chef
Dr Maurice Lemercier

Directrice de la communication

Barbara Joly

TITRE.png