Chute historique du dépistage du cancer du sein

En 2020, le taux de participation à ce dépistage n’a pas dépassé les 42,8% de la population cible, un taux historiquement bas, selon la Ligue contre le cancer.


Pointé du doigt : le Covid, bien sûr. Interruption des invitations au dépistage et cabinets de radiologie fermés ont entraîné une baisse du dépistage qui s’est malheureusement prolongée au-delà de la réouverture.


"Une femme sur 8 risque d'être touchée en 2021", rappelle le Pr Daniel Nizri, Président de la Ligue contre le cancer. La baisse du taux de participation au dépistage en 2020 inquiète particulièrement et pousse à remobiliser les populations concernées : "Continuez à vous faire suivre et dépister, prenez soin de votre santé !" ajoute le Pr Nizri.


Outre le dépistage organisé qui s’adresse aux femmes de 50 ans et plus, la Ligue contre le cancer se mobilise désormais pour la prévention du cancer du sein chez les femmes jeunes. En particulier le cancer du sein triple négatif qui survient souvent chez les femmes de moins de 40 ans. Il représente à lui seul 15% des cancers du sein.

La Ligue recommande une auto-surveillance des jeunes femmes dès l'âge de 25 ans et une consultation gynécologique annuelle avec une palpation efficace.




Source : Ligue contre le cancer, 16 septembre 2021