top of page

AUGMENTATIONS DE LA GLYCÉMIE À JEUN ET POSTPRANDIALE CHEZ LES DIABÈTIQUES DE TYPE 1

Les preuves de la contribution de l'augmentation de la glycémie basale et postprandiale et de la variabilité glycémique à l'hémoglobine glyquée (HbA1c) chez les adultes atteints de diabète de type 1 sont limitées.


Cette étude visait à saisir les schémas de fluctuation glycémique et à quantifier les contributions de ces facteurs aux taux d'HbA1c chez les adultes atteints de diabète de type 1. L'HbA1c, la surveillance continue de la glycémie et les journaux de régime ont été collectés et regroupés à partir de 2 essais cliniques.



Les ensembles de données disponibles ont été divisés en quartiles d'HbA1c : groupe 1 (≤ 6,7 %), groupe 2 (6,7 %–7,3 %), groupe 3 (7,3 %–7,8 %) et groupe 4 (≥ 7,8 %). L'aire sous la courbe ROC au-dessus de 110 mg/dL (ASC > 110 mg/dL) a été définie comme une hyperglycémie globale et stratifiée avec une hyperglycémie postprandiale (HGP, AUC > 110 mg/dL sur une période de 3 heures après les repas) et une hyperglycémie basale (HGB, AUC > 110mg/dL dans la période restante). Dans l'ensemble, l'HGB était 4 fois plus élevé que l'HGP (p < 0,05) et les comparaisons entre les groupes ont montré que l'HGB présentait une augmentation progressive (groupe 1 vs. 2, 3, 4 ; p = 0,053, p = 0,086, p = 0,006) avec contribution à jeun de 76,1%, 82,6%, 81,5% et 84,3% des groupes 1 à 4.


L'augmentation n'était pas significative entre les groupes 2, 3 et 4 (p > 0,05). Les facteurs inclus dans l'analyse expliquaient un total de 74% de la variance de l'HbA1c, dans laquelle l'HGB représentait 32,1% de la variance tandis que l'HGP ne représentait que 24,4% de la variance. Enfin, dans le groupe avec une HbA1c supérieure à 7,3%, l'HGB représentait un pourcentage plus élevé avec 33,8% de la variance de l'HbA1c.


En conclusion, l'hyperglycémie basale prédit mieux le contrôle glycémique global que l'hyperglycémie postprandiale chez les adultes atteints de diabète de type 1, la contribution relative de l'hyperglycémie basale ayant augmenté progressivement avec l'augmentation de l'HbA1c. Enfin, la stratégie prédominante de titration de l'insuline chez les diabétiques de type 1 est différente selon les différents niveaux de contrôle glycémique.


Commented by: Dr Emmanuel Gross


Commentaires


TITRE.png
bottom of page