Dis-moi comment tu vis, je te dirai comment sont tes artères !

Bien que la plupart des facteurs de risque de l’athérosclérose soit parfaitement individualisée, les facteurs à l’origine de la protection vis-à-vis des maladies cardio-vasculaires sont moins bien identifiés. Il est courant de dire que les populations primitives étaient protégées vis-à-vis de l’athérosclérose coronaire. Un travail récent sur les momies a remis en question ces données en mettant en évidence que l’athérosclérose existait bien chez les égyptiens ou chez les populations primitives d’Amérique. La compréhension de l’athérosclérose coronaire chez les populations qui n’ont pas été en contact avec le monde moderne est une façon élégante d’étudier les mécanismes de promotion de l’athérosclérose.

 

 

Dans un article récent publié dans le Lancet, les auteurs ont étudié les facteurs de risque et l’athérosclérose coronaire chez 705 habitants d’une région amazonienne de Bolivie. Cet isolat ethnique, les Tsimanes le vivent le long d’un affluent de la rivière Amazonie. Cet échantillon a fait l’objet d’une analyse clinique, biologique et radiologique; ces sujets ont été explorés à la capitale régionale, Trinidad, où ils ont eu un scanner coronaire avec évaluation du score calcique. Ces données ont été comparées aux cohortes classiques et aux résultats du score d’Agatston obtenus aux États-Unis, en Europe et au Japon.

 

Chez ces sujets de plus de 40 ans, l’indice de masse corporelle est de 24 kg par mètre carré, le cholestérol total est de 3,9 mmoles par litre, le LDL cholestérol est de 2,4 mmoles par litre et le HDL cholestérol est d’1 mmole par litre. Ces sujets présentent un état inflammatoire chronique avec en particulier une CRP à 3,7 mg par litre. Dans cet échantillon, il y a 6 % d’obèses, 5 % d’hypertendus et aucun sujet présentant une glycémie supérieure à 7 mmoles par litre.  Le score calcique y est particulièrement normal avec 92 % des sujets de 45 à 54 ans sans calcium coronaire et 65 % des sujets de 75 à 84 ans sans aucun dépôt calcique coronaire ; à l’opposé, uniquement 2 % des sujets de 55 à 64 ans et 8 % des sujets de 65 à 74 ans ont un score calcique d’Agatston supérieur à 100.  Si l’on compare ces données avec les cohortes américaines, européennes, ou japonaises, cette population amazonienne présente un profil très favorable avec quasiment pas d’athérosclérose coronaire jusqu’à un âge avancé. En analyse multivariée, les prédicteurs de l’athérosclérose coronaire sont l’âge, le sexe masculin, la masse grasse, et l’état inflammatoire.

 

 

Comment peut-on expliquer une si faible prévalence de l’athérosclérose coronaire dans cette population contemporaine ?

 

La nutrition habituelle de ces sujets comporte 72 % d’hydrates de carbone (HdC), 14 % de protéines et 14 % de graisses. Leur ration alimentaire est riche en fibres et très pauvre en acides gras saturés trans. De plus on note une consommation importante de noix sauvages et de fruits chez ces populations. Enfin, l’activité physique de ces sujets est particulièrement importante puisque les hommes pratiquent 6 à 7 heures et les femmes 4 à 6 heures d’activité physique par jour. Cette population amazonienne présente cependant des infections chroniques avec un cholestérol HDL plutôt bas ; néanmoins le LDL cholestérol y est optimal ce qui limite probablement les conséquences de l’inflammation chronique sur l’athérosclérose coronaire.

 

 

En conclusion, il est encore possible au XXIe siècle de prévenir la survenue de l’athérosclérose coronaire.

Une hygiène de vie idéale, basée sur une activité physique prédominante et une nutrition exemplaire peuvent empêcher les dépôts lipidiques artériels. Un LDL cholestérol optimal peut être obtenu avec des mesures hygiéno- diététiques simples.

La transposition de cette vie simple et naturelle dans des grandes villes polluées est une toute autre histoire…

 

 

 

Kaplan H et al. Coronary atherosclerosis in indigenous South American Tsimane: a cross-sectional cohort study . Lancet.   2017 Mar 16. pii: S0140-6736(17)30752-3. doi: 10.1016/S0140-6736(17)30752-3. [Epub ahead of print]

Please reload

© 2020

Mentions légales

S.A.S. INTER/MED Publishing

Publication réservée aux professionnels de santé

N° Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse : 0125 W 93328

N° de déclaration CNIL :  2117303 v 0

40Bis Rue Saint-Louis 93250 Villemomble

RCS 823 025 457 Bobigny

Société par Actions Simplifiée au capital social de 10.000 €

Hébergeur : WIX -  BP 40190 - San Francisco - CA 94140 -  USA