Traitement par EPO : quel impact sur la qualité de vie ?


A l'échelon individuel, la prescription d'un ASE (Agent Stimulant l'Erythropoièse, ou érythropoïétine) chez un patient atteint d'insuffisance rénale chronique (IRC) va pouvoir s'accompagner d'une franche amélioration de l'état général et de la qualité de vie [QOL] (activité, diminution de la fatigue...). C'est bien sûr la correction du taux d'hémoglobine qui explique ce fait. Cela est d'autant plus vrai que le patient est jeune, très anémique, habituellement actif et désireux de maintenir une activité importante.

Depuis plus de 5 ans, nous savons qu'il peut être dangereux de "normaliser" l'hémoglobine et qu'il est préférable, pour éviter un surcroit de morbimortalité (cardiovasculaire, et peut-être néoplasique), de laisser persister un "certain degré" d'anémie en visant une cible d'hémoglobine proche de 11 grammes/100 ml, sans dépasser 12 grammes/100 ml.

Qu'en est-il de l'effet des ASE sur la qualité de vie [QOL] des patients insuffisants rénaux, à l'échelon de grandes populations ?

Cette méta-analyse nous donne des éléments de réponses(1). Elle a analysé 17 grandes études dont 12 incluaient des patients en "pré-dialyse" et 5 comportaient des patients traités par dialyse. La revue systématique et l'analyse montrent qu'il n'y a pas d'amélioration cliniquement significative de la QOL par l'obtention des cibles d'hémoglobine les plus élevées. Toutefois, la qualité méthodologique de la plupart des études est discutable et des biais et limitent donc la portée de cette méta-analyse.

En montrant que la QOL est peu affectée par un niveau élevé d'hémoglobine, cette méta-analyse ne s'inscrit pas contre la tendance des dernières années qui a consisté à limiter le niveau maximum d'hémoglobine visé (cible proche de 11 grammes % ml). Sauf cas devenus exceptionnels, la normalisation du taux d'hémoglobine n'est plus à l'ordre du jour.

1- Collister D et al. The Effect of Erythropoietin-Stimulating Agents on Health-Related Quality of Life in Anemia of Chronic Kidney Disease: A Systematic Review and Meta-analysis. Ann Intern Med. 2016;164(7):472-478.

#Insuffisancerénalechronique #Anémie #Hématologie #Qualitédevie

© 2020

Mentions légales

S.A.S. INTER/MED Publishing

Publication réservée aux professionnels de santé

N° Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse : 0125 W 93328

N° de déclaration CNIL :  2117303 v 0

40Bis Rue Saint-Louis 93250 Villemomble

RCS 823 025 457 Bobigny

Société par Actions Simplifiée au capital social de 10.000 €

Hébergeur : WIX -  BP 40190 - San Francisco - CA 94140 -  USA